Hey tu veux être PNC?

airsissiIl y en a pour qui être hôtesse de l’air est une vocation, transmise par l’entourage ou simplement par le fantasme du voyage et du mythe qui entoure (ait?) le métier.

Même si la profession a changé car on ne voyage plus comme avant, je me suis demandée si le parcours pour devenir pnc aujourd’hui était toujours aussi compliqué qu’il y a juste dix ans. Plus que de la  motivation, c’est de la patience dont il s’agit. Beaucoup d’écoles proposent des formations de PNC pour 5000 euros l’année en moyenne. Ça me paraît cher payé mais si tu penses en avoir besoin… Je ne vais pas jusqu’à dire qu’elles sont inutiles, tu peux suivre un cursus en tourisme, hôtellerie ou langues mais sache qu’il existe plusieurs voies. Je connais des stewards et hôtesses qui étaient plombiers, avocats ou banquiers et qui ont pris un virage professionnel. Être PNC c’est surtout avoir ou pouvoir développer des attitudes de service, des réflexes de sécurité, travailler en équipe, savoir communiquer, être à l’écoute dans toutes les situations: il est davantage question de tes qualités humaines.

Se décider

Le métier d’hôtesse de l’air ne m’a jamais effleuré l’esprit. Je voulais être journaliste. Jusqu’à ce qu’une célèbre compagnie française (je sais que tu sais laquelle) recrute des «PNC étudiants», le temps d’un été, beaucoup mieux que caissier ou préparateur de sandwich, c’était la promesse inespérée d’un job étudiant de rêve. Certes le contrat se limitait aux vacances scolaires mais lorsque l’on a 20 ans et qu’on a jamais vu Los Angeles, on n’hésite pas très longtemps. Après cinq saisons étudiantes, je me décide. J’ai mon bac, je sais nager, je me débrouille en anglais, je n’ai pas peur des turbulences, un casier judiciaire vierge et surtout je suis en bonne santé. Je termine mes études à la fac et je me lance. Je m’inscris à la formation proposée par la Croix Rouge pour passer le CSS, qui est devenu le CFS et depuis juillet 2013 le CCA. L’aérien c’est tout plein d’initiales, de trigramme et autres abréviations en tout genre à ne jamais évoquer devant des amis pas #avgeek sinon finie ta vie sociale. Idem pour les photos de toi sur une île, les pieds dans l’eau alors qu’il fait -10C à Paris, évite.

Le CCA en France

Donc, le CCA, Cabin Crew Attestation c’est le nouveau Certificat Sécurité Sauvetage depuis la réglementation europpéenne. Pour environ 1000 euros plus une centaine d’euros de frais d’inscription aux examens de la DGAC, j’ai choisi la Croix Rouge. Elle ne forme malheureusement plus au CCA. Ce certificat s’organise toujours en deux parties: théorique et pratique sous la direction de professionnels de l’aviation. Aujourd’hui il faut compter entre 1700 et 2000 euros selon ta situation professionnelle. Si tu es jeune étudiant, il faudra payer plein pot. Il existe différentes aides au financement. Si tu recherches un emploi, renseigne-toi auprès de ton pôle emploi. Si envie de changer de métier, le droit individuel à la formation peut être utile.

Pour la théorie, c’est 2 à 3 semaines de cours sur tous les thèmes sécurité et sauvetage du métier (le feu, l’évacuation, les équipements, les procédures d’urgence, le secourisme…) avec bien sûr l’examen final qui te permettra d’accéder au stage pratique quelques semaines après.

Pour la partie pratique, on t’apprend à utiliser tout matériel de secours pour éteindre un feu, organiser une évacuation sur terre et sur mer, faire un  massage cardiaque et des attelles avec des magazines…oui oui. Mais surtout, enfiler ton maillot de bain aux aurores, nager 50 mètres pour t’échauffer, percuter un gilet de sauvetage dans l’eau et sauver un camarade d’une fausse noyade. Quelques semaines après, le résultat de ton examen tombe. C’est comme le permis de conduire. Si tu rates, tu as le droit de repayer une formation ou les frais d’inscription si tu veux le repasser en candidat libre. Et puis après il faut faire valider ton CCA en effectuant un stage de 60 heures de vol…

L’ambiance parmi les stagiaires et la qualité des intervenants peuvent être déterminants. C’est à ce stade que beaucoup se rendent compte si ce métier est fait pour eux. Ce que je retiens de cette période, c’est le stress permanent dans lequel on était plongé pendant cette formation intensive. Le stress fait parti de notre métier, je ne sais pas si on arrive à le surmonter, en tout cas, ça se gère.

À l’étranger

Le CCA n’est obligatoire qu’en Europe. De plus en plus de frenchies se laissent séduire par les compagnies du Golfe. Ils font la tournée des grandes villes de France et organisent des sessions de recrutement dans de beaux hôtels. Tu te dis pourquoi pas? Si tu es jeune, aucune responsabilité (mari, femme, enfants, petit chat…), envie de partir au soleil, je te dis vas-y! Il faut juste savoir que même si l’image est idyllique, que tu ne paies pas d’impôts et que c’est l’éclate totale parce que là-bas tu as des entrées partout et vivras dans un appartement avec des expat’ comme toi, tu ne compteras ni tes heures de vol, ni tes cotisations pour ta retraite. Et pour les filles: attention aux shopping-malls au risque de revenir bredouille en France! Rares sont ceux qui y font une longue carrière. C’est toute la problématique du métier aujourd’hui, au delà même des compagnies du Golfe, qui pratique un féroce turn-over de ses employés.

Bon à savoir

Avant de te lancer, je te conseille de consulter un médecin spécialisé dans l’aéronautique ou au mieux de passer ta visite d’aptitude médicale dans un centre agréé. Sans cette aptitude, inutile de te présenter à quelconque formation, en Europe en tout cas.

Si tu peux bosser ton anglais aussi, ce sera du temps de gagné pour te préparer aux entretiens d’embauche en France et/ou à l’étranger. Certaines écoles proposent des formations complémentaires pour s’entrainer aux sélections des compagnies aériennes, un autre parcours du combattant…

Advertisements

12 thoughts on “Hey tu veux être PNC?

  1. Votre article est très agréable à lire, j’admire vraiment la personne que vous êtes bien que je ne vous connaisse que via les réseaux sociaux. Lorsque vous parlez de votre métier, on ressent vraiment cette passion indescriptible que vous dégagez et qui vous lie au métier de PNC, c’est très touchant et surtout très beau à voir 😀
    J’espère vraiment continuer à voir de nombreuses photos de vos escales sur instagram
    En espérant pouvoir un jour, suivre le même chemin que vous (bien que les perspectives de carrière soient très floues)
    Je vous souhaite une très bonne soirée
    Qu’Allah vous protège

    1. Je vous remercie d’avoir pris le temps d’écrire, votre commentaire m’a beaucoup touchée. Je suis heureuse de savoir que ces photos vous plaisent et vous encouragent à suivre une carrière de pnc! Bon courage et à très vite! 😀

  2. Pour répondre à votre question, oui, j’aimerais mais est-ce que je le pourrai ?
    J’aimerais vous poser un tas de question puisque vous êtes dans la profession. Pouvous nous communiquer par mail ?

  3. Bonjour!
    J’aimerai savoir quelles études universitaires avez vous poursuivis après l’obtention de votre baccalauréat?
    Cordialement 🙂

    1. Bonjour Sally,

      J’ai suivi des études de communication après mon bac et j’ai passé le CSS (actuel CCA) pendant ma dernière année d’étude. Il n’y a pas une seule voie pour arriver à ce métier. Je côtoie des collègues qui sont passés par des écoles d’hôtellerie, une filière tourisme, une fac de droit ou encore une école de commerce.
      Bien à toi 😉

  4. Bonjour airsissi,

    Je vous remercie de votre réponse, vous m’avez beaucoup plus éclaircie sur le sujet 🙂
    Bonne journée ♡

  5. Bonjour,
    Je m’appelle Chloé j’ai 18 ans et je suis en classe préparatoire pour intégrer une école de commerce. je commence à douter de mon chemin en prépa et je me rend compte qu’être hotesse de l’air a toujours été mon rêve mais je n’ai jamais eu le courage de me lancer.
    J’avais entendu qu’il existait des stages d’été j’aimerai, savoir comment ca se passe. Pourrions nous communiquer par mail, afin de discuter du métier ?
    Cordialement

  6. Bonjour,
    je viens de découvrir votre site via twitter et votre photo de “love at first sight” . Le site est top! je suis un avgeek et aime l’aérien (en tant que PAX). Et oui! je me dis souvent lors de mes vols que la vie de PNC n’est pas toujours facile surtout quand je vois le comportement de passagers. Vous avez l’air passionnée par votre job et c’est grâce aux PNC que le ressenti d’un vol se fait! continuez ainsi! je vous suivrai sur twitter pour vos photos.
    ps : je dirai que la photo a été prise dans un A380 d’une cabine J

    1. Bonjour! Merci! Effectivement, j’aime ce métier et j’essaie de l’expliquer au mieux, le valoriser mais aussi briser certains clichés. Vous avez l’œil! Il s’agit bien de la J mais sur un A330 😉

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s